Différenciation, gestion de l'hétérogenéité

Outiller la différenciation dans tous les cycles

La pratique de la différenciation n’apparait plus aujourd’hui comme une option pédagogique mais bien comme une exigence qui demande de faire évoluer les pratiques d’apprentissage et d’évaluation. Il s’agit d’assurer à chacun la réussite et pour cela adapter ses démarches et d’évaluer les acquis plutôt que les niveaux.

Comment tenir compte du niveau de chacun et gérer l’hétérogénéité en conservant à la classe une dynamique de groupe ? Comment respecter les instructions officielles et adapter les objectifs ?

Comme le précise le référentiel de compétences communes à tous les professeurs, chaque enseignant devra prendre en compte la diversité des élèves et les accompagner dans leur parcours de formation.

Cette  formation s’attachera à préciser les démarches à développer en classe, les scénarios à produire, les outils à mettre en place collectivement en équipe ou individuellement dans sa classe pour faire évoluer les pratiques vers une meilleure gestion de la l’hétérogénéité.

Les objectifs viseront à :

  • Clarifier les enjeux et les principes de la différenciation pédagogique (choix des objets d’apprentissage, rapport à la norme, pratiques d’évaluation...)
  • Préciser les entrées permettant de gérer l’hétérogénéité de la classe.
  • Définir les modalités de travail favorisant l’autonomie des élèves nécessaire à la mise en place effective de la différenciation.
  • Construire des séquences/séances comportant des propositions différenciées.
  • Mettre en place des outils d’évaluation qui favorisent la différenciation
 

Rénover les outils et les pratiques d'évaluation

Le choix d’un outil de communication de l’évaluation est important pour une équipe mais il ne suffit pas à définir les modalités de son évaluation, ni les apprentissages concernés par la communication. Cet outil est la partie visible des choix pédagogiques concernant le rôle de l’élève, la place de la norme, les apprentissages évalués …

Cette formation propose :

  • Des points de repères solides pour ancrer ses pratiques d’évaluation dans une logique éducative (cohérence avec les valeurs de l’EC) et pédagogique (favoriser l’apprentissage et la réussite de tous).
  • Préciser les différents outils d’évaluation en fonction des enjeux. Analyser ces outils et en identifier les conditions de transposition à ses propres pratiques
  • Elaborer des séances d’apprentissages privilégiant l’auto évaluation et la co-évaluation des élèves : place du maître, rôle des interactions entre élèves, prise de conscience par l’élève de ses réussites et de ses besoins…

 

Des pratiques pour développer l'autonomie

Au-delà des contenus de l’apprentissage, comment aider l’élève à apprendre ? Comment développer les stratégies qui le rendront autonomes lors des résolutions de problème, des productions, des travaux individuels ou de groupe ?

Cette formation propose de :

  • Poser des repères sur ce qui se passe lorsque l’enfant apprend : processus mentaux, réflexivité, organisation mentale, prise en compte de l'émotion et de l'affectivité
  • Développer des outils pour améliorer l'efficacité de l'apprentissage à partir de l'analyse de situations existantes
  • Organiser le travail pour qu'il permette aux élèves de développer leur autonomie et améliorer leurs apprentissages.

Attention, concentration, motivation comment faire ? 

Etre concentré est un bon moyen de rendre efficace son travail intellectuel. Les « gestes » de concentration, d’attention, de mémorisation sont des activités mentales et s’ils semblent naturels, ils devraient être, dans le cadre de l’apprentissage, nécessairement conscients.

Le travail en classe longtemps tourné vers le savoir, l’activité, la production doit aujourd’hui s’intéresser à la manière de penser de l’élève. Très attirés par de multiples sollicitations, les élèves ont besoin aujourd’hui qu’on les accompagne dans le développement de ces démarches intellectuelles indispensable à tout apprentissage

Les objectifs de cette formation viseront à :

  • S’interroger sur les  notions de concentration, d’attention, de mémorisation
  • Préciser à partir des travaux actuels les pratiques qui sollicitent et favorise ces gestes mentaux
  • Préciser les enjeux d’un travail concernant ces gestes de concentration, d’attention …
  • Définir des modalités d’organisation et des pratiques d’apprentissage et d’évaluation qui en favorisent le développement
  • Se donner les moyens, en équipe pédagogique, d’analyser ses pratiques et faire évoluer les situations de classe.

 

Prendre en charge la difficulté

« Il n’y a pas d’élève en difficulté, il n’y a que des situations difficiles. » Au-delà du mot d’esprit, on sait que la plupart des difficultés rencontrées en classe ne sont pas inscrites dans l’activité ni une caractéristique d’un élève mais sont à la rencontre entre l’élève et l’activité.

Prendre en charge la difficulté, c’est donc plus souvent proposer des situations qui  n’empêchent pas d’apprendre (difficiles mais pas trop !) que s’attaquer directement à la difficulté.

La formation propose de :

  • S’interroger sur les modalités d’enseignement qui favorisent l’apprentissage
  • Repréciser les causes de la difficulté en situation d’apprentissage (sociale, intellectuelle, cognitive …) et les modalités de prise en charge.
  • Définir les outils, les modalités, les pratiques qui permettent de prendre en charge la difficulté d’apprentissage
  • Mettre en place des situations d’apprentissage différenciées permettant à tous d’apprendre.

 

Voir nos autres thématiques d'intervention possibles...

Travail en équipe et accompagnement du changement
Accueil de tous les élèves, EBEP, ASH

Formations au et avec le numérique

Formations disciplinaires

Formations par secteurs, cycles, pour des enseignants trop isolés

        Personnels OGEC - Financement OPCALIA